Comment foncer une tarte

 

 

 Étaler votre pâte en ayant pris soin d’avoir Fleurer  votre plan de travail (fariner du bout des doigt d’ une couche très fine de farine, en tournant à chaque fois d’ 1/4 de tour la pâte et en allant chercher la farine à chaque fois qui se trouve en dessous et autour pour éviter qu’elle ne colle, çà permettra d’avoir un rond.

 

 

 

 vérifier le diamètre de notre pâte en laissant 1 à 2 cm de pâte de plus pour pouvoir foncer la pâte. Piquer avec un pic vite ou une fourchette si vous n’en avez pas

 

 Bien beurrer le cercle dans le même sens, le beurre (ou la margarine, qui adhère très bien aussi, c’est une des rares fois ou je l’utilise) permet de servir de colle

 

 Retourner la pâte et la glisser dans le cercle

 

 Enfoncer la pâte délicatement

  à l’aide du pouce la faire adhérer vers le fond

 

 Soulever légèrement le cercle et faire ressortir la pâte un peu en dessous en tournant petit à petit

 Bien coller contre la paroi du cercle puis la reposer sur le plan

 

 Vous devez avoir un angle, si vous avez bien fait adhérer tout en tournant, votre pâte ne retombe pas

 Ici j’ai retourné le cercle pour que vous puissiez bien voir (la pâte avait reposer au frigo d’abord, en ayant durci je pouvais la retourner sans problème

 

 retirer l’excédent de pâte avec un couteau

 

 Bien vérifier l’épaisseur

 

 Passer votre ongle entre la pâte et le cercle, ce qui permettra un meilleur démoulage de la pâte

 

 Laisser reposer au frais une heure pour éviter une rétractation de la pâte lors de la cuisson

ci dessous vous pouvez voir une pâte sans repos au frais avant cuisson à blanc et une qui a reposé.

 Ici j’ ai fait exprès de mettre la pâte directement à cuire et sans précuisson,  pour vous montrer la rétractation de la pâte quand elle n’ a pas reposé au frais.

 On cuit une pâte brisée à blanc car c’est une pâte obtenue par sablage, ce qui n ‘est pas nécessaire lors d’une pâte obtenue par crémage (pâte sucrée, pâte sablée), par contre pour les pâtes sucrées ou sablées elles seront cuites à blanc si elles doivent être garnies d’un appareil qui ne nécessite pas de cuisson telles que la crème citron, une ganache chocolat ou une crème pâtissière. Découper un cercle de papier cuisson

 Y déposer des billes de cuisson (surtout ne pas les mettre sans le papier cuisson ce qui aurait pour effet d’avoir une mauvaise cuisson de votre pâte, et d’avoir des trous disgracieux, en plus si vous avez des billes en alu, celles-ci ne conviennent pas pour un contact direct avec les aliments. Vous pouvez mettre des pois chiches, des haricots secs etc…

 Voilà ma pâte obtenue après une pré-cuisson, c’est à dire que je l’ai laissé cuire avec ses billes de cuisson durant une quinzaine de minutes, puis j’ai retiré les billes, vous pouvez voir il n’y a pas de rétractation. Et pour avoir une pâte bien nette sur les bords , vous pouvez prendre un tamis que vous retournerez et venez frotter légèrement avec un sens circulaire et délicatement pour que la pâte ne se casse pas. On fera une cuisson à blanc c’est à dire d’abord une pré-cuisson, puis on retirera les billes de cuisson (ou pois chiches ou haricots) puis on remettra à cuire, pour toutes les tartes qui devront comporter un appareil déjà cuit telle que la crème citron, la crème pâtissière ou une ganache chocolat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note de la recette

  • (5 /5)
  • (1 Note)