Ça vous dit un bon verre de thé à la menthe | Le monde culinaire de Samia BOUCHENAFA

Ça vous dit un bon verre de thé à la menthe ?

Ça vous dit un bon verre de thé à la menthe ?

Le thé à la menthe, un délice

Ce petit verre de thé plus ou moins sucré, plus ou moins amer suivant son degré d’infusion, nous le servions à chaque invité tout naturellement dans sa théière et ses petits verres à thé, qui se vidaient très vite, on en faisait presque une overdose. Le thé à la menthe est un véritable lien social, pris en famille ou dehors entre amis.

Le thé à la menthe c’ est une institution chez nous,  et proposer un verre de thé à la menthe fait parti des règles de savoir vivre dans tous les pays du Maghreb, mais ce que j’aime surtout c’est me rendre au marché et choisir mes belles bottes de thé “nar nar”, avec ses feuilles bien odorantes, longues et vertes, de sentir ces belles bottes de thé en prenant une feuille entre les doigts, de l’écraser et d’ en humer son parfum puissant et enivrant, de discuter avec mon vieux marchand qui me dira encore une fois, “alors madame, qu’est ce que tu vas préparer aujourd’hui” ?

 

 

Momo à Marrakech

Car avec Momo c’est une amitié qui s’est nouée au fur et à mesure de nos discussions, il sait que je cuisine et mon mari aussi, alors lui me fait voyager avec ses différentes herbes fraîches ou sèches qu’il vend, et moi je le fais voyager en lui expliquant ce que ses herbes qu’il a tellement bichonné vont devenir dans nos plats et tout ça autour  d’un bon thé bien chaud, généreusement offert et fait de menthe et de ch’hiba (absinthe), regardez les photos de ces herbes, leur parfum traverse votre écran, un pur bonheur visuel et olfactif.

 

chiba ou absinthe

 

Au Maroc il est servit avec des sucres aussi grand que le verre lui-même ou que ma boite de sucralose que je substitue au sucre au vu de ma consommation journalière de thé, car le thé est une véritable institution au Maroc, plus qu’en Algérie, et les habitants en consomment des quantités juste effrayantes, (bonjour le diabète, car eux mettent du sucre et pas qu’ un peu).

 

 

A Kech (c’est comme ça qu’on appelle Marrakech) ou que j’aille on me propose d’en boire un verre et c’est mal poli de refuser car tout le monde connaît la belle fille de Lalla Fatima, et franchement c’est comme ça que j’aime prendre mon thé, avec des gens simple et vrais plutôt que dans des endroits stéréotypés et formatés.

La chance que j’avais c’est que dans chaque hôtel pour lesquels j’ai travaillé sur Marrakech avaient tous leur jardin potager bio et c’était du bonheur que d’y aller pour chercher toutes les plantes aromatiques dont j’avais besoin pour ma cuisine, et ça je peux vous dire que c’est un luxe que peux de restaurateurs ont.

 

 

 

En Algérie c’est une tradition de prendre le thé surtout après la rupture du jeune pendant le ramadan, au Maroc on le prendra plutôt dès la rupture du jeune, et tout le reste de l’année à n’importe quel moment,  en Tunisie il sera servi avec des pignons, chez les touaregs se sera un énorme nuage de mousse, signe d’une bonne infusion qui recouvrira le verre à thé.

Chaque fois que je me rends à Marrakech ou j’y passe la moitié de l’année car j’y travaille souvent  et habite aussi, j’adore prendre le thé au souk rarement sur la place Djemma el Fna, lieu touristique le plus fréquenté,  je préfère y aller en dehors des grosses affluences, surtout en basse ou moyenne saison le déguster avec une bonne pastilla  ou un délicieux tagine et prendre le thé avec l’habitant ou les vendeurs que nous connaissons dans les coins reculés au travers des ruelles et du labyrinthe du souk. Imaginez un peu le nombre de verre qu’on s’avalait à chaque fois car chaque commerçant nous disait ” a salem Lalla Samia, que raki (comment tu vas) et hop un verre de temps, même pas le temps de répondre bonjour en retour que le thé était déjà servi.

 

 

 

 

Plus on descend vers le sud du Maghreb, ‘Maroc, Algérie, Tunisie, et plus le thé à la menthe est corsé voir presque amer, et parfois sa couleur tire vers le rouge et à les vertus de stopper la soif, ce thé là est surtout préparé par la population Touareg. un  proverbe touareg dit  à propos du thé que « Le premier verre est aussi doux que la vie. Le deuxième est aussi fort que l’amour. Le troisième est aussi amer que la mort. »

 

 

 

Mais au fait savez vous que la menthe contient des vertus non négligeables pour notre corps ? il couvre 4 % de nos besoins journaliers en fer, mais attention paradoxalement  la tisane de menthe diminuerait l’absorption de fer contenue dans les aliments au cours des repas, c’est pourquoi il faudrait la prendre une heure avant ou une heure après le repas, il faut en tenir compte surtout pour les gens ayant des carences en fer, les personnes anémiées, personnes enceintes ou suivant des chimiothérapies,   il joue un rôle dans la fabrication des nouvelles cellules car il est riche en manganèse ( menthe séché surtout) 

” La menthe contient des acides volatiles qui diminuent la tension de repos du sphincter œsophagien inférieur, causant ainsi le reflux du contenu de l’estomac dans œsophage. Les gens souffrant de reflux gastro-œsophagien, œsophagite peptique ou de hernie hiatale devraient donc éviter de consommer de la menthe ou des tisanes de menthe, particulièrement avant ou après un repas. La menthe fraîche contient des quantités non négligeables de vitamine K. Cette vitamine, nécessaire entre autres à la coagulation du sang

Le terme « menthe » est apparu dans la langue en 1275. Il vient du latin mentha, qui l’a emprunté au grec minthê. La légende veut que ce fut, à l’origine, le nom d’une nymphe que le dieu Hadès pourchassait de ses assiduités. Mais, l’épouse d’Hadès ne l’entendait pas de cette manière et fit le projet de tuer la jeune Menthe, qu’Hadès sauva en la transformant en plante.

On ne sait pas grand-chose des origines de la menthe, sinon qu’elle viendrait d’une vaste région englobant le Nord de l’Afrique, le bassin méditerranéen et l’Ouest de l’Asie, qu’elle était connue des Égyptiens, des Hébreux, des Grecs et des Romains, et qu’on la cultivait dès le IXe siècle dans les jardins des couvents et des monastères d’Europe. On n’est pas non plus certain du nombre exact d’espèces appartenant au genre Mentha, du fait qu’elles se croisent facilement entre elles et ont donné naissance à de nombreux hybrides naturels. La menthe poivrée est l’un de ces hybrides; elle serait née spontanément du croisement entre la menthe aquatique et la menthe verte et aurait été cultivée pour la première fois en Angleterre au XVIIIe siècle, puis dans le reste de l’Europe et en Afrique du Nord. Au IXe siècle, on connaissait tellement de variétés de menthes, qu’un moine a écrit qu’il préférait avoir à compter les étincelles de la fournaise de Vulcain plutôt que d’essayer de les dénombrer”. sources passeport santé).

Bon et si on on regardait comment préparer notre bon verre de thé à la menthe ?

Ingredients

  • 250 ml d’eau
  • 1 belle botte de menthe verte fraîche
  • 1 c à café de thé vert gunpowder de Chine
  • une bonne tasse de sucre en morceaux

Méthode de préparation

  1. Bouillir l’eau, puis la mettre dans la théière pour la chauffer, retirer l’eau et ajouter le thé vert, verser dessus une petite quantité d’eau dessus, attendez 1 minute pour laver le théretirer un peu la théine contenue dedans
  2. Puis jeter cette eau,  et faire gonfler les feuilles de thé vert.mais ne laisser le thé vert dedans
  3. Mettre le sucre en morceaux puis la botte de feuilles de menthe entière et verser l’eau bouillante dessus.
  4. Laisser infuser 3 à 4 minutes
  5. Verser un premier verre de thé et le reverser dans la théière
  6. Renouveler cette opération encore 2 fois
  7. Pour servir le thé, le verser en montant au fur et à mesure la théière jusqu’à 30 cm de hauteur (c’est un coup de main à prendre pour ne pas en mettre partout) ce qui permet d’ aérer le thé et de l’oxygéner, et de former une mousse qui est le signe d’une belle infusion.

 

 

Summary
recipe image
Recipe Name
Ça vous dit un bon verre de thé à la menthe
Author Name
Published On
Preparation Time
Cook Time
Total Time
Average Rating
51star1star1star1star1star Based on 1 Review(s)
Print Friendly, PDF & Email

Facebook Comments



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


error: Content is protected !!