Salade Taktouka Marocaine (poivrons-tomates) | Le monde culinaire de Samia BOUCHENAFA

Salade Taktouka Marocaine (poivrons-tomates)

Salade Taktouka Marocaine (poivrons-tomates)

Chlata Taktouka – felfel bel tomatech poivrons tomates  

Une délicieuse salade réalisée avec des tomates et poivrons à l’huile d’olives et ses épices, que l’on sert en entrée froide ou tiède, facile à réaliser et économique, cette salade est un classique dans notre cuisine sur tout le Maghreb mais je pourrais dire aussi dans toute la Méditerranée avec quelques variantes.

Voilà une belle entrée que nous servons très régulièrement chez nous et qui est une salade incontournable pendant le mois sacré de Ramadan, vous la retrouverez sous diverses appellations, chlada ou shlata felfel bel tomatech (chlada qui veut dire salade, felfel qui veut dire poivrons, et tomatech vous l’avez bien compris, tomates).

 

 

Beaucoup de variantes dans le Maghreb existent, la frita de poivrons, la Ouahraniya (l’ Oranaise)je les posterais au fur et à mesure, car nous avons beaucoup d ‘entrées qui ornent nos tables, toutes aussi parfumées et délicieuses, mais chacune à sa particularité et hélas je vois beaucoup d’erreurs sur le sujet, on ne donne pas plusieurs appellations sur un même plat lorsque les ingrédients et le mode de préparation sont les mêmes, c’est une question de bon sens. La Felfla ou shlada felfel ne se fait qu’avec des poivrons, il y a des salades où l’on n’utilisera que des poivrons rouges, et d’autres que des poivrons verts, car ce n’est pas le même goût. Les poivrons choisis seront généralement longs qu’on appelle torchi, il y a du reste une salade qui se nomme comme cela, chlada bel felfel torchi, car on doit les couper en fine lanières dans le sens de la longueur et doit littéralement fondre en bouche.

Certaines auront de la tomate, d’autres non, parfois du vinaigre et des épices, parfois seulement de l’ail et de l’huile d’olive, des fois des oignons qui pourrait rappeler la ratatouille, ou des piperades. Et le nom unique de tchektchouka, et non de salade tchekchouka aussi est à ne pas confondre, la tchektchouka ou tchaktchouka est un plat composé aussi de poivrons et tomates mais dans lequel on y ajoutera des oeufs battus en omelette.

Ma tante Lalla Aïcha Zedek, qui fût une des premières femmes à écrire un livre sur la cuisine Algérienne (Recettes de cuisine du vieil Alger) à très bien recenser ces recettes que l’on préparait dans le temps, car nous sommes une lignée de cuisinière, et la chance ou plutôt les chances que j’ai, c’est d’avoir eu ma mère, ma grand-mère, et mes tantes qui étaient ” les gardiennes du savoir” comme on dit dans toutes les vieilles familles, mais aussi de l’avoir bien plus tard étudié à l’école hôtelière, et d’avoir plusieurs origines en héritage et aussi par mariage, je suis une vraie citoyenne du Monde. La transmission était orale car il n’ y avait que très peu d’écrit en Algérie sur la cuisine, il faut dire qu’ à cette époque il y avait encore le régime colonial, mais ça n’a pas empéché ma tante d’écrire son livre, avec Madame Z. Sekelli qui elle aussi a écrit un livre magnifique ” l’art culinaire à travers l’ Algérie” recensant les divers plats faisant partie du patrimoine culinaire algérien.

Bon je m’ éloigne un peu du sujet, revenons à notre salade taktouka marocaine, je dis Marocaine car celle-ci je l’ai apprise au Maroc, la différence avec la salade Algérienne, c’est qu’au Maroc on incorpore les poivrons à la fin,  et en Algérie on les mets cuits eux aussi mais en milieux de cuisson avec les tomates, donc le goût forcément change. Pour cette salade à la Marocaine, nous utilisons des poivrons verts et longs, mais vous pouvez utiliser les poivrons plus petits et carrés ou les 1/2 longs, et dans cette salade, les poivrons sont coupés en dés et non en lanière contrairement aux autres salades.

 

 

La salade que je vous présente aujourd’hui est une version marocaine que l’on nomme salade taktouka, et peut aussi bien se déguster juste avec un peu de pain ou de galette, vous pouvez aussi la dresser sur du pain de mie toastés pour un apéro, ou un buffet, ou dans des petits batbouts (petits pains ronds), ou en plat principal avec des frites, ou du riz.

 

Pour la cuisson des poivrons, honnêtement sur le gaz en contact avec la flamme c’est nettement mieux car ça lui donne un petit goût fumé (surtout pour les poivrons rouges) que ne donne pas la cuisson au four, du reste le plat tchekchouka à l’origine, se fait comme ça avec des poivrons rouges et grillés sur le feu, et  très peu de poivrons verts car ceux-ci ne l’oublions pas ne sont pas murs comme les poivrons rouges, donc forcement un peu plus croquant et plus amer  l’inconvénient la peau est un peu plus difficile à se retirer, mais si vous le mettez dans un sac hermétique ça fonctionne, mais il faudra quand même les faire cuire au four car on les rajoute en fin de cuisson.

Allez on passe à la recette et bonne dégustation   

Ingrédients

  •  1 kg de tomate fraîche
  • 300 gr Poivrons verts
  • 4 gousses d’ ail
  • 1 cuillère à café de  cumin en poudre
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 2 c à soupe huile d’olive 
  • 50 gr de vinaigre 
  • 1 botte de persil haché
  • une bonne pincée de Sel
  • Un peu de poivre noir

Méthode de préparation

  1. Laver et essuyer vos poivrons puis mettre à griller les poivrons verts au four en les retournant plusieurs fois
  2. Lorsque les poivrons sont cuits, mettez les encore chauds dans un sachets plastique et fermez bien le sachet
  3. L’humidité qui se dégagera permettra à la peau de se retirer plus facilement, attendez une dizaine de minute
  4. Frotter les poivrons entre eux dans le plastique, la peau va s’ ôter sans problème
  5. Retirer les pédoncules et les pépins, et couper les poivrons en dés  
  6. Laver bien vos tomates et sécher les avec un papier absorbant
  7. Monder les tomates et les épépiner
  8. Faire chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse ou une poêle et ajouter l’ail haché
  9. Ajouter les tomates coupées en dés, et faire suer les tomates avec l’ail, elle va dégorger un peu, en remuant
  10. Mettre les  épices  (cumin, sel, poivre, paprika) et mijoter à feux très doux pendant 20 mn environ
  11. Les tomates doivent être bien onctueuses
  12. Ajouter  les poivrons coupés en dés et le vinaigre

 

 

 

Summary
recipe image
Recipe Name
Salade Taktouka Marocaine (poivrons-tomates)
Author Name
Published On
Preparation Time
Cook Time
Total Time
Average Rating
51star1star1star1star1star Based on 1 Review(s)
Print Friendly, PDF & Email

Facebook Comments



1 thought on “Salade Taktouka Marocaine (poivrons-tomates)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


error: Content is protected !!